La fondation contre le décrochage scolaire

Le phénomène du décrochage scolaire

Des études tendent à démontrer que le phénomène du décrochage scolaire est le résultat d’une combinaison de plusieurs facteurs qu’ils soient individuels, familiaux, socioéconomiques, culturels et institutionnels. C’est pourquoi il ne peut exister un seul modèle d’intervention.

Et si le combat contre le décrochage scolaire passait par le sport ?
Les conférences
Il ne faut pas lâcher
les encourager à persévérer

Quelques chiffres

Les chiffres actuels démontrent que le taux de décrochage scolaire annuel au Québec est passé de 21,9% en 1999-2000 à 15,3% en 2012-2013, soit une baisse de 6,6% (Sources : ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport [MELS], Système Charlemagne, novembre 2014). Les chiffres restent cependant élevés.

Avec pour objectif un taux de diplomation (ou de qualification) de 80% en 2020, le challenge est grand. Malgré ses nombreuses initiatives, le gouvernement prend conscience qu’il ne peut à lui seul, par le biais des institutions scolaires, mener le combat contre le décrochage scolaire.

La pratique d’un sport favorise

Persévérance scolaire Motivation Valeurs Esprit d’équipe Estime de soi Confiance Mieux-être Sentiment d’appartenance Santé Autonomie Communication Endurance Réussite Respect Concentration Intégration Équilibre Énergie Stratégie Objectif